Randonnée et patrimoine, le réseau des sentiers pédestres de la Corse du sud,
 
My travel
Viaghjà da paesi à paesi

Arbellara (Arbiddali)



Arbellara (Arbiddali)

Le village

Le territoire de la commune s’étend jusqu’au Rizzanesi où se trouve le pont de Spinu à Cavaddu. Il témoigne d’une époque au cours de laquelle un chemin, conduisant de Sartè à la pieve de Vighjani, passait à cet endroit. Occupé dès le Moyen Âge, au cœur du territoire de a Rocca et au carrefour d’importantes voies de communication, l’architecture du village atteste de l’importance sociale de ses habitants dont beaucoup étaient des sgiò, grands propriétaires terriens. 

En 1583, Arbiddali fut pillé par des Turcs conduits par Mami Lungo, originaire de la région. Ils assiégèrent la tour carrée qui domine le village. Les villageois s’y étaient réfugiés mais, ayant mis accidentellement le feu au dépôt de poudre, ils durent se rendre. Cent quatre-vingts personnes furent alors capturées ou tuées. Après cela, le village fut déserté.

L’église paroissiale reprend les dédicaces d’édifices médiévaux disparus, San Bastianu et  San Gavinu, deux saints très populaires en Corse. Elle fut bâtie au XVIIIe siècle à l’emplacement d’un édifice plus ancien trop petit. Le clocher date de 1839.


Video


Carte

Arbellara (Arbiddali)

Galerie Photos