Randonnée et patrimoine, le réseau des sentiers pédestres de la Corse du sud,
 
My travel
Viaghjà da paesi à paesi

Calcatoggio (Calcatoghju)



Calcatoggio (Calcatoghju)

Le village

En limite sud-est de la pieve de Cinarca, le territoire de Calcatoghju, bordé au nord par le petit fleuve d’a Liscia, culmine avec le monte San Sistu à 816 m d’altitude. 

Il possède plusieurs quartiers au début de l’époque moderne : Borgu, Corti, Casanova, Villanova, Campinca et Guadagnina et également les hameaux de Sulaghju et de Vètriccia. Au XIXe siècle, Marisgianca et Fiuminale se développent avec l’ouverture des routes.

En 1459, Calcatoghju regroupe 59 feux (foyers fiscaux). En 1537, il n’y en a plus que 41, une baisse attribuée à la guerre des Cinarchesi. Calcatoghju est érigé en commune en 1790. 

La région de Pèvani à l’est est une terre de transhumance hivernale pour les bergers du Crùzini et des Dui Sorru qui s’y sédentariseront. Le monte sant’Anghjulu, au-dessus de Pèvani, domine le dolmen de Ciuttulaghja (sur Appietu). 

Le col de san Bastianu est un lieu de pèlerinage où les gens s’arrêtaient pour jeter une pièce et faire un vœu. L’église paroissiale est dédiée à santa Maria Assunta, elle est construite à la fin du XVIIe siècle pour remplacer la paroisse san Niculau jugée trop éloignée du cœur de l’habitat.


Video


Carte


Galerie Photos