Randonnée et patrimoine, le réseau des sentiers pédestres de la Corse du sud,
 
My travel
Viaghjà da paesi à paesi

Cannelle d'Orcino (Canedde d'Urcinu)



Cannelle d'Orcino (Canedde d'Urcinu)

Le village

Canedde d’Urcinu est une commune de la pieve de Cinarca née d’un habitat médiéval. C’était une communauté qui regroupait 28 feux (foyers fiscaux) en 1459, elle en possédait 34 en 1537. 

La tour érigée pour défendre le village date sans doute du XVIe siècle. Le col de Sarzoghju (déformation de San Lussoriu) constitue une limite avec la vallée de la Gravona. Ce saint sarde est un compagnon de san Gavinu, saint populaire en Corse au Moyen Âge. À l’ouest du village, santa Maria garde le souvenir d’un édifice moyenâgeux et, non loin, le toponyme machja vardata (lieu tabou) évoque un site mégalithique ou de vieilles tombes.
Toujours vers l’ouest, de l’autre côté des ruisseaux qui proviennent de l’ancienne église pievane de san Ghjuvani di Cinarca, se trouve un site antique au lieu-dit Villana qui renvoie à une «villa» romaine, exploitation agricole. L’église paroissiale est dédiée à saint Aurèle, très rare en Corse. Elle pourrait être datée du XVIe siècle. La culture des céréales a tenu une place majeure sur la commune où trois moulins à farine sont répertoriés au XIXe siècle. L’un d’eux est le plus important de tout le canton et resta en activité jusque dans les années 1940.


Video


Carte


Galerie Photos