Randonnée et patrimoine, le réseau des sentiers pédestres de la Corse du sud,
 
My travel
Viaghjà da paesi à paesi

Olmeto (Ulmetu)



Olmeto (Ulmetu)

Le village

Goglermo et Gotifredo della Rocca, quittant le site de la Rocca, construisirent le grand village d’Ulmetu entre 1329 et 1353. La communauté d’Ulmetu, ou capella Santa Maria, comprend «Olmeto» et «lo Pianello d’Olmeto». On trouve aussi au Moyen Âge, la forme «Alumeto».

Il existe alors plusieurs châteaux dont ceux d’Istria, d’a Rocca et du Monti Barbatu

Les sources médiévales citent le village d’Ulmetu dès 1451 comme lieu d’assemblée plus précisément, à Santu Spìritu

De nombreux édifices de culte ont existé sur la commune. Au-dessus du village, se trouvent les ruines d’un couvent capucin édifié en octobre 1717. 

Deux tours génoises furent édifiées afin de veiller sur le littoral (Calanca en 1573 et Micalona vers 1580) car la commune possède une importante façade littorale, de l’embouchure du Tàravu à celle de Baracci. À cet endroit se trouvent des bains d’où sort une eau sulfurée sodique à 39° réputée pour soigner les maladies de la peau, les rhumatismes, les traumatismes divers et les troubles respiratoires. La bâtisse des bains, rénovée, date de 1881. Elle s’inspire des maisons coloniales de Saigon. Sa fréquentation est antérieure à l’arrivée des Romains. Cette source se trouve comme les autres dans l’île sur des chemins en place depuis la Préhistoire. La commune est aussi réputée pour son huile d’olive comme en témoigne son oliveraie.


Video


Carte

Olmeto (Ulmetu)

Galerie Photos