Randonnée et patrimoine, le réseau des sentiers pédestres de la Corse du sud,
 
My travel
Viaghjà da paesi à paesi

Rezza (Rezza)

efzfdzva



Rezza (Rezza)

Le village

Le territoire de Rezza, comme le reste du Crùzinu, est déserté à la fin du Moyen Âge par les ravages de la répression opérée par Gênes contre les partisans des seigneurs da Leca. Lorsque Monseigneur Giustiniani, au XVIe siècle, évoque la pieve, il ne mentionne pas Rezza. De même les registres de taglie de 1537 ne comptent aucun feu (foyer fiscal) sur ce territoire. Cependant, les bergers continuent de transhumer au-dessus du village durant les mois d’été. La vallée fut repeuplée, selon la tradition orale, par des populations originaires de Guagnu au début du XVIIIe siècle seulement. En 1733, le rapport de la visite pastorale mentionne une maison à Rezza et une autre à Scanafagliaccia. Il s’agit d’habitats isolés placés sous la dépendance d’Azzana

À la fin du XVIIIe siècle, le Crùzinu ne compte que deux communautés, celle d’Azzana et celle de Pastricciola. En 1823, la commune actuelle est créée. L’église paroissiale, dédiée à San Niculau, se trouvait au cœur de ce territoire et était commune à tous les hameaux. Mais la création des communes en a précipité l’abandon ; chacun voulait son église au centre du village. Ainsi l’église actuelle, consacrée à Santa Maria, fut érigée en paroisse. Elle est déjà présente au XVIIIe siècle mais, trop petite, elle sera entièrement remaniée.


Video


Carte

Rezza (Rezza)

Galerie Photos